3

Les métiers en micro-crèche

La différence entre les micro-crèches et les crèches traditionnelles réside dans leur capacité d’accueil des enfants et le nombre de professionnels. Ce type d’établissement d’accueil de jeunes enfants (EAJE) peut accueillir jusqu’à 12 enfants en même temps qui ont entre 10 semaines et 3 ans. Ce type de garderie est petit, donc les parents et les tout-petits peuvent être rassurés. Ainsi, chacun peut bénéficier d’un accueil personnalisé et d’un suivi proche de l’évolution de chaque petit.

Les professionnels de la petite enfance travaillant dans les micro-crèches doivent avoir au moins un diplôme de niveau V (CAP pour les tout-petits, assistantes maternelles, etc.). Ils doivent également avoir au moins deux ans d’expérience de travail avec de jeunes enfants. Une éducatrice titulaire d’une licence et d’au moins 3 ans d’expérience en garde d’enfants peut également travailler dans ce type d’EAJE.

Les micro-crèches se composent généralement d’environ trois à quatre professionnels. Selon les normes d’encadrement des micro-crèches, un professionnel peut encadrer jusqu’à trois enfants : ce qui favorise grandement l’autonomie dans les équipes.

 

Animateur d’éveil : 

 

L’animateur d’éveil réalise des activités d’éveil et des soins visant au bien-être, à l’autonomie et au développement de l’enfant. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de l’enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille. Il assure en outre l’entretien de l’environnement immédiat de l’enfant et des matériels de soins et ludiques. Il est sous la responsabilité du responsable technique de la structure.

Diplôme souhaité : CAP petite enfance ou BEP sanitaire et social 

 

Responsable technique :

 

Parfait équilibre entre un poste terrain et un poste à responsabilités, le référent technique (RT) allie des taches administratives et des activités auprès des enfants.

Les missions d’un RT sont essentiellement liées à l’accueil du jeune enfant et de sa famille. Il anime, encadre et coordonne les activités d’éveil. Il va aussi assurer un rôle de formateur et de moteur dans la mise en place de projets. Enfin, il va s’assurer de la sécurité et du bien-être psychique, affectif et physique du jeune enfant. 

Diplôme souhaité : Éducateur Jeunes Enfants (EJE) 

 

 

Directeur référent santé :

 

L’objectif du référent santé est d’informer, de sensibiliser et de conseiller la direction ainsi que l’équipe en matière de santé du jeune enfant et d’inclusion des enfants en situation de handicap ou atteints de maladie chronique.

Le référent santé peut, sous réserve de l’accord des familles, prendre contact avec les médecin traitant de l’enfant si cela lui semble nécessaire. 

Le référent santé peut-être :

  • Un médecin justifiant d’une qualification ou expérience en matière de santé du jeune enfant

  • Une personne titulaire du diplôme d’état de puéricultrice

  • Une personne titulaire du diplôme d’infirmier et d’une qualification en matière de santé du jeune enfant

    ou d’une expérience de 3 ans en qualité d’infirmier auprès de jeunes enfants

 

Intervenants extérieurs :

 

Baby Éveil fait souvent appel à des réseaux d’artistes-intervenants, professionnels de la petite enfance. Ces derniers assurent l’animation de petits ateliers adaptés à l’âge des participants. L’accent est mis sur l’éveil musical, grâce à des jeux de percussions, et linguistique, au travers de comptines chantées et signées.

En micro-crèche, les activités musicales développent la mémoire auditive de vos bouts de choux et favorise l’expression de leurs émotions, ainsi que leur ouverture d’esprit.

Des activités physiques sont également proposées. Yoga, baby gym et sophrologie permettant aux tout-petits de se dépenser tout en travaillant leur motricité.

 

Vous souhaitez postuler ? C’est par ici… 

 

Retrouvez plus d’articles pédagogiques et informatifs sur nos micro-crèches sur nos comptes Facebook, Instagram et Linkedin.

D'autres articles...

Si aujourd’hui le bien-être et l’épanouissement des enfants sont cruciaux à nos yeux, si nous voulons tant qu’ils évoluent dans la bienveillance …

Au sein de nos micro-crèches, notre pédagogie est inspirée des observations et découvertes de Maria Montessori, médecin et pédagogue italienne, ainsi que …

La semaine du goût est le deuxième temps fort de l’année dans les micro-crèches Baby Éveil ! Nous retrouvons, pour cette deuxième …

Nous contacter

108
Coccinelles en vadrouilles

En vadrouille ? Et oui, à chaque entrée en crèche, un petit kit de bienvenue est offert aux babies avec un sac à dos coccinelle Coco, notre mascotte, et plein d’autres surprises…

13 550
Repas bio produits localement

Chez Baby Éveil, les produits sont 100% bio et produits localement à Claret (34). Depuis notre ouverture, ce ne sont pas moins de 13 550 repas qui ont été servis à vos babies ! Miam…

81 600
couches économisées

Et oui, grâce à l’utilisation de couches lavables, ce sont plus de 80 000 couches jetables qui ont été économisées dans nos micro-crèches !

Pédagogie Maria Montessori

Faire par lui-même

La pédagogie repose sur l’importance de l’ambiance dans laquelle va évoluer votre enfant. En effet, l’environnement doit lui être entièrement adapté et répondre à son besoin de faire par lui-même.

Développer son potentiel

De même, indépendance et liberté de mouvements dans un environnement ordonné permettent à l’enfant de développer son potentiel. Aussi, acteur de ses apprentissages, il s’autocorrige grâce au contrôle de l’erreur présent dans le matériel. Vie pratique, vie sensorielle, langage et culture sont les domaines autour desquels se déclinent les activités.

Encourager

À travers vos encouragements (justifiés), votre enfant prend conscience de sa valeur et de ses réussites. Les encouragements permettent à l’enfant d’aller de l’avant et de surmonter les difficultés.

Pédagogie Emmi Pikler

Accompagner l’enfant vers son autonomie

Motricité libre et autonomie autonome

En dehors de ses périodes de sommeil, l’enfant est placé dans une situation qui favorise au maximum « son activité auto-induite spontanée ». Libre de ses mouvements, on le laisse faire comme il l’éprouve, comme il le sent, pour qu’il acquière la maîtrise de son corps. Pour un nouveau-né, c’est allongé sur le dos sur un tapis ferme mais confortable. Une position reposante qui lui permet de se mouvoir à son aise, le corps libéré de ses entraves, de toutes tensions inutiles. 

La référence et la sécurité affective

Dans chaque échange, c’est une relation de confiance qui s’installe entre l’adulte et l’enfant. Ce sont d’ailleurs ces temps de soin qui vont lui permettre de connaître et différencier la ou les personnes de référence, qui vont chaque jour lui donner son repas, le coucher pour la sieste, le changer, tout en construisant une relation affective réelle avec eux. On a parfois peur de cet attachement, de cette relation affective essentielle qui se tisse. Mais c’est en adoptant une posture professionnelle solide dans les soins que l’on parvient à éviter l’ultra dépendance. 

BABY ÉVEIL

Lauret / Saint-Mathieu-de-Tréviers

BABY ÉVEIL

Saint-Clément-de-Rivière

BABY ÉVEIL

Saint-Gély-Du-Fesc

BABY ÉVEIL

Montpellier – Près d’Arènes

BABY ÉVEIL

Grabels

BABY ÉVEIL

Castelnau-Le-Lez

BABY ÉVEIL

Jacou (2023)

BABY ÉVEIL

Saint-Brès

BABY ÉVEIL

Juvignac (2023)

BABY ÉVEIL

Montpellier – Parc Montcalm (2023)

15 000
Litres d'eau économisés

Contrairement à des idées reçues la consommation d’eau pour une couche lavable très inférieure à celle consommée par une couche classique : une couche jetable demandera 26 000L d’eau pour sa fabrication alors qu’11 000L servent à confectionner et entretenir une couche lavable.

 

En plus les couches lavables sont aux couleurs de Baby Éveil !