3

L’intérêt du livre chez le tout petit 

Peu importe l’âge, en micro-crèche comme à la maison, le livre est un outil indispensable au jeune enfant. 

En venant récupérer votre enfant dans une micro-crèche Baby Eveil, vous avez certainement déjà vu des livres dispersés un peu partout. Qu’ils soient à un endroit bien défini, transportés dans des sacs ou des véhicules, les enfants les emportent partout à n’importe quel moment de la journée. Ils peuvent être cartonnés ou avec de fines pages délicates, remplis de mots ou seulement d’images, en format de poche ou bien plus grands : le livre fait partie des instruments primordiaux lorsque l’on accueil un enfant. 

En effet, multiples sont les vertus de ce dernier. 

Un moment de partage

Avant toute chose, lire un livre avec un enfant est un moment de partage entre l’adulte et l’enfant. Ce moment, privilégié, est un outil relationnel dont nous aimons nous saisir en accueil collectif. En effet, cela peut permettre un temps en dualité entre l’enfant et le professionnel petite enfance. Lové dans les bras de l’adulte ou assis confortablement dans un fauteuil, l’enfant profite d’un moment propice à l’échange, plus facilement réalisable au sein d’une micro-crèche où le nombre d’enfants accueillis est réduit. C’est un moment qui n’appartient qu’à eux, où une relation se créée ou se renforce. Il est fréquent de voir un enfant demander à un adulte – toujours le même – de lire telle histoire et de demander à un autre de lire une autre histoire. Le livre a crée un lien entre l’enfant et l’adulte et l’enfant sait qu’il peut s’en saisir s’il en a besoin.

Le développement des capacités cérébrales

Lorsqu’un adulte lit un livre avec un enfant, ce dernier va devoir faire appel à différentes capacités. Tout d’abord la concentration, il n’est pas rare de voir des enfants subjugués pendant plusieurs minutes, accrochés au moindre son que va produire la bouche de l’adulte, à chaque découverte que va offrir la page suivante. Nous, professionnels de la Petite Enfance, remarquons vite qu’il suffit de s’asseoir avec un livre pour que la plupart des enfants viennent s’asseoir autour de nous, les yeux grands ouverts et trépignants d’impatience que ce moment de partage et de découverte débute. 

Grâce aux textes, aux intonations prises par l’adulte, aux changements de voix en fonction des interprétations, l’enfant va développer son imaginaire mais aussi son langage. Dès leur plus jeune âge, les bambins vont être réceptifs aux sons, au positionnement de la bouche, plus tard, ils essaieront de les reproduire. Les livres sont une source infinie de mots à découvrir et à assimiler et permettent à chacun de pouvoir s’en saisir dès qu’ils le pourront ou le souhaiteront, et, nous savons déjà (grâce à la formation suivie par les équipes sur les émotions) que lorsque l’on peut mettre des mots sur nos émotions, nous pouvons plus simplement les réguler.

La compréhension des émotions

En parlant des émotions, avant de les réguler, il faut savoir les identifier et lorsqu’on lit un livre, on peut voir les différentes émotions et sentiments naître sur le visage d’un enfant. La peur avec le livre « Chhht » de Sally GRINDLEY par exemple, la joie ou la tristesse que l’on peut retrouver dans « La couleur des émotions » d’Anna LLENAS, l’inquiétude de ne pas retrouver sa maman avec le livre « Un peu perdu » de Chris HAUGHTON  ou encore la colère avec « Grosse colère » de Mireille D’ALLANCE…

Avoir des livres qui abordent toutes ces émotions permet aux enfants de les (re)découvrir et de les appréhender progressivement. Par exemple, il est fréquent qu’un enfant aille choisir un livre qui porte sur la séparation tel que « Bébé chouettes » de Martin WADDELL, juste après avoir quitté ses parents. Ou encore un livre qui aborde la propreté comme « Qu’y a-t-il dans ta couche » de Guido VAN GENECHTEN lorsqu’il entre dans sa phase d’acquisition du contrôle de sphincters.

Un temps calme et d'endormissement

À la maison, il vous arrive peut-être aussi de proposer des temps d’histoires à votre enfant, le soir avant d’accompagner ce dernier à l’endormissement par exemple. Vous avez sans doute déjà expérimenté le fait que votre chérubin vous demande la même histoire, plusieurs fois de suite, tous les soirs pendant plusieurs jours. Vous vous demandez peut-être pourquoi et certains soirs vous pouvez être lassé mais la récurrence permet à l’enfant d’anticiper ce qu’il va se passer au cours de l’histoire. Il va connaître le déroulé de cette dernière mais aussi sa chute, les notes d’humour, comme la plupart des œuvres de Matthieu MAUDET tel que « J’y vais ! » ou encore les personnages. Cette forme de ritualisation va permettre à l’enfant de s’assurer que l’issue du livre qui est toujours la même, l’histoire est immuable quelque soit le jour ou la personne qui la raconte et pour un tout petit (ou même un plus grand d’ailleurs) c’est rassurant de savoir ce que l’on va trouver au fil des pages. Ainsi, il devient maître de ce temps de lecture, il sait quelle émotion il va retrouver, qu’est ce que cette lecture va provoquer chez lui et peut se placer en tant qu’acteur dans ce moment de partage autour du livre, et cela même sans être le lecteur.

Un outil de découverte chez Baby Éveil

De plus, les œuvres littéraires permettent de voyager à travers le monde entier ! Cet outil culturel permet d’aller à la rencontre de plusieurs pays, langues, ethnies. Il emmène à la découverte de comptines, contes, traditions, de schémas familiaux divers et variés et des enfants du monde entier tout en restant sur notre tapis. Ainsi, l’enfant va pouvoir s’ouvrir aux différentes représentations du monde.

C’est pour toutes ces raisons que chez Baby Eveil, les livres sont mis à l’honneur tous les jours.  

En effet, que ce soit lors de temps de ritualisation afin de ponctuer la matinée par exemple ou pour signaler que le temps de sieste va bientôt être proposé à un groupe d’enfants, ou encore en libre accès, les enfants ont toujours des livres mis à disposition et des temps d’histoires proposés.

D’ailleurs, la place du livre a été pensée en équipe cette année. De ce fait, chaque directrice des six micro-crèches Baby Eveil ont crée une bibliothèque, pensées pour tous les enfants, quelque soit leur âge. Ainsi, elles possèdent toutes un premier niveau où les plus petits, ceux qui sont encore allongés ou commencent à ramper peuvent accéder. Les équipes choisiront donc des livres adaptés aux plus jeunes tels que des livres en noir et blanc, des livres sonores ou encore des livres avec des pages plus rigides, adaptées aux mains des plus petits. Ensuite, deux étagères ont été pensées, toujours à hauteur des enfants, où les livres sont disposés comme sur un présentoir. Ainsi, les enfants peuvent voir la première couverture de chaque livre, le reconnaitre aisément et le choisir eux-mêmes. Il n’est pas rare de voir un enfant s’asseoir dans « l’espace bibliothèque », présent dans chacune des micro-crèches, choisir un livre et se le raconter, ou le partager avec d’autres enfants. À force de les entendre raconter, ils deviennent eux-mêmes narrateur et prennent plaisir à imiter les intonations et voix que les adultes mettent en vie au cours de leurs lectures. Enfin, chaque bibliothèque possède deux étagères plus hautes, où sont placés les livres plus fragiles tels que des pop-ups, les kamishibai, ceux empruntés en bibliothèque ou médiathèque, ceux ramenés des maisons des professionnels ou encore ceux qui seront ensuite proposés à disposition des enfants.

En effet, afin de renouveler les propositions aux enfants, les équipes ne proposent pas les mêmes livres tout au long de l’année. Que ce soit en fonction des thèmes rencontrés au cours de l’année, tels que les saisons par exemple ou en fonction des désirs et besoins exprimés par les enfants, proposer une rotation des livres permet un renouvellement de ces derniers et favorises les (re)découvertes de nos petits lecteurs.

Afin de mettre en forme ce travail de réflexion, nous avons fait appel à un menuisier local : Jardinières en bois à Lunel (34)

Bilbiothèque baby eveil

Nous avons adapté la taille des bibliothèques à chaque établissement d’accueil du jeune enfant et sa place au sein de la structure à été pensée en équipe. De plus, les fondateurs du réseau de micro-crèches écolo Baby Éveil, ont fait le choix, pour le plus grand plaisir des équipes et des enfants, de prendre deux abonnements par structure à l’école des loisirs. De ce fait, nous recevons tous les mois, deux nouveaux livres, adaptés aux plus petits que les professionnelles et les bambins prennent plaisir à découvrir.

Enfin, les directrices des structures ont également fait le choix de mettre en place une bibliothèque virtuelle. Cette dernière à pour but de recenser chaque ouvrage disponible dans les six crèches afin que chaque équipe puisse emprunter à une autre équipe. De ce fait, nous pouvons découvrir de nouveaux livres chaque mois, définir en équipe si nous les achetons pour notre structure et partager nos différents coups de cœur.

En bref

Vous l’aurez compris, le livre est indispensable à l’éveil et au développement des enfant, quel que soit leur âge et chaque membre de la team Baby Éveil l’utilise au quotidien, comme un outil de communication, de découverte et de partage.

D'autres articles...

La semaine du goût est le deuxième temps fort de l’année dans les micro-crèches Baby Éveil ! Nous retrouvons, pour cette deuxième …

Peu importe l’âge, en micro-crèche comme à la maison, le livre est un outil indispensable au jeune enfant.  En venant récupérer votre …

On oublie souvent que les gestes écologiques au quotidien les plus simples sont parfois les plus efficaces au développement durable. Le terme …

Nous contacter

108
Coccinelles en vadrouilles

En vadrouille ? Et oui, à chaque entrée en crèche, un petit kit de bienvenue est offert aux babies avec un sac à dos coccinelle Coco, notre mascotte, et plein d’autres surprises…

13 550
Repas bio produits localement

Chez Baby Éveil, les produits sont 100% bio et produits localement à Claret (34). Depuis notre ouverture, ce ne sont pas moins de 13 550 repas qui ont été servis à vos babies ! Miam…

81 600
couches économisées

Et oui, grâce à l’utilisation de couches lavables, ce sont plus de 80 000 couches jetables qui ont été économisées dans nos micro-crèches !

Pédagogie Maria Montessori

Faire par lui-même

La pédagogie repose sur l’importance de l’ambiance dans laquelle va évoluer votre enfant. En effet, l’environnement doit lui être entièrement adapté et répondre à son besoin de faire par lui-même.

Développer son potentiel

De même, indépendance et liberté de mouvements dans un environnement ordonné permettent à l’enfant de développer son potentiel. Aussi, acteur de ses apprentissages, il s’autocorrige grâce au contrôle de l’erreur présent dans le matériel. Vie pratique, vie sensorielle, langage et culture sont les domaines autour desquels se déclinent les activités.

Encourager

À travers vos encouragements (justifiés), votre enfant prend conscience de sa valeur et de ses réussites. Les encouragements permettent à l’enfant d’aller de l’avant et de surmonter les difficultés.

Pédagogie Emmi Pikler

Accompagner l’enfant vers son autonomie

Motricité libre et autonomie autonome

En dehors de ses périodes de sommeil, l’enfant est placé dans une situation qui favorise au maximum « son activité auto-induite spontanée ». Libre de ses mouvements, on le laisse faire comme il l’éprouve, comme il le sent, pour qu’il acquière la maîtrise de son corps. Pour un nouveau-né, c’est allongé sur le dos sur un tapis ferme mais confortable. Une position reposante qui lui permet de se mouvoir à son aise, le corps libéré de ses entraves, de toutes tensions inutiles. 

La référence et la sécurité affective

Dans chaque échange, c’est une relation de confiance qui s’installe entre l’adulte et l’enfant. Ce sont d’ailleurs ces temps de soin qui vont lui permettre de connaître et différencier la ou les personnes de référence, qui vont chaque jour lui donner son repas, le coucher pour la sieste, le changer, tout en construisant une relation affective réelle avec eux. On a parfois peur de cet attachement, de cette relation affective essentielle qui se tisse. Mais c’est en adoptant une posture professionnelle solide dans les soins que l’on parvient à éviter l’ultra dépendance. 

BABY ÉVEIL

Lauret / Saint-Mathieu-de-Tréviers

BABY ÉVEIL

Saint-Clément-de-Rivière

BABY ÉVEIL

Saint-Gély-Du-Fesc

BABY ÉVEIL

Montpellier – Près d’Arènes

BABY ÉVEIL

Grabels

BABY ÉVEIL

Castelnau-Le-Lez

BABY ÉVEIL

Jacou (2023)

BABY ÉVEIL

Saint-Brès

BABY ÉVEIL

Juvignac (2023)

BABY ÉVEIL

Montpellier – Parc Montcalm (2023)

15 000
Litres d'eau économisés

Contrairement à des idées reçues la consommation d’eau pour une couche lavable très inférieure à celle consommée par une couche classique : une couche jetable demandera 26 000L d’eau pour sa fabrication alors qu’11 000L servent à confectionner et entretenir une couche lavable.

 

En plus les couches lavables sont aux couleurs de Baby Éveil !