Emmi Pikler – La motricité libre

Si aujourd’hui le bien-être et l’épanouissement des enfants sont cruciaux à nos yeux, si nous voulons tant qu’ils évoluent dans la bienveillance et le respect, c’est grâce aux femmes médecins qui au 20ème siècle ont ouvert les yeux sur l’importance d’offrir un foyer sain pour les enfants, afin qu’ils puissent eux-mêmes devenir des adultes attentionnés, capables de recréer des modèles connus depuis l’enfance.

 

C’est né quand ?

 

Emmi Pikler est une pédiatre hongroise. Travaillant d’abord en chirurgie, elle ouvre en 1930 un cabinet privé où elle conseille les parents qui lui rendent visite. Il partage déjà ses connaissances sur l’enfant et encourage les parents à laisser à leurs enfants une liberté totale dans leurs mouvements. Ce n’est qu’en 1947 qu’elle prend la direction de la crèche Locza et met en œuvre son approche pédagogique innovante.

En effet, au fil de ses expériences et de ses observations, Emmi Pikler constate que plus un enfant est libre de ses mouvements, plus il est prudent et indépendant. A l’inverse, un enfant surprotégé se met plus facilement en danger car il ne connaît pas de limites.

 

Ça consiste en quoi ?

 

Emmi Pikler a basé sa contribution sur 4 grands principes de base :

Le respect de l’enfant en tant que personne dotée de compétences et d’intelligence. Un enfant dès son plus jeune âge est capable de faire ses propres découvertes sans la présence d’un parent pour le guider. Dans son livre Moving in Freedom from a Childhood, Emmi Pikler déclare que « la pédagogie de Pikler est basée sur le respect et une confiance totale dans la capacité d’apprentissage d’un enfant. « 

Motricité libre. Pour Emmi Pikler, un enfant apprend de ses propres succès et échecs lorsqu’il a une totale liberté de mouvement. Un enfant dont les habiletés motrices sont limitées ou dirigées n’apprendra pas ses propres habiletés et capacités naturelles.

Un lien affectif avec un ou plusieurs adultes. La communication avec cet ou ces adultes concernés doit être aimable et compréhensive. Les parents doivent surveiller leur bébé avec soin et amour, même dans les activités quotidiennes telles que le bain, l’habillage ou l’alimentation.

 

Quelles en sont les bases ?

 

Emmi Pikler s’est concentré sur les habiletés motrices des jeunes enfants au cours de leur première année de vie. Pour elle, l’enfant a une énergie vitale qui lui donne l’opportunité de développer ses compétences. Le développement psychomoteur de l’enfant étant programmé, il n’y a pas lieu d’interférer avec la recherche de son corps. Un petit exemple simple pour illustrer cette idée : Votre bébé bougera naturellement et spontanément dès les premières semaines. Allongez-le sur le dos et il bougera naturellement ses bras, ses pieds, puis sa tête d’un côté à l’autre. Plus tard, il saura même se retourner pour se retourner sur le ventre ! Ceci sera suivi d’un crawl avant de se lever pour une promenade !

Pour Emmi Piker, bébé est acteur de son développement moteur et progresse à son propre rythme. Il teste, apprend de lui-même et par lui-même, s’intéresse et prend énormément de plaisir à acquérir de nouvelles aptitudes. C’est ce plaisir qui va le faire grandir et le faire devenir un petit être de plus en plus autonome.

 

La motricité libre c’est quoi ?

 

Stimuler la motricité libre du bébé, de 4 à 5 mois, peut lui permettre de fournir des compétences psychomotrices afin qu’il puisse explorer en toute sécurité et de manière autonome. 

Le triangle Pikler va lui permettre de se hisser pour monter sur ses deux jambes par exemple. 

Les cubes de motricité Pikler vont quant à eux, permettre aux enfants de développer leur motricité libre. 

Ils peuvent ramper, explorer, grimper.  Combinés, ils se transforment en tunnels ou en labyrinthe

Un module complet qui durera des heures et des heures de jeu pour votre petit aventurier! La pédagogie Pikler et la motricité libre possèdent de nombreux avantages et contribue au développement et à l’épanouissement de l’enfant. 

En effet, si le développement physiologique naturel est respecté, bébé va prendre confiance en lui et sera de surcroît plus autonome qu’un enfant qui a vu ses gestes contraints ou guidés.

 

Retrouvez plus d’articles pédagogiques et informatifs sur nos micro-crèches sur nos comptes Facebook, Instagram et Linkedin.

L'encouragement est à l'enfant ce que l'eau est à la plante

Jane Nelsen

Nous contacter

108
Coccinelles en vadrouilles

En vadrouille ? Et oui, à chaque entrée en crèche, un petit kit de bienvenue est offert aux babies avec un sac à dos coccinelle Coco, notre mascotte, et plein d’autres surprises…

13 550
Repas bio produits localement

Chez Baby Éveil, les produits sont 100% bio et produits localement à Claret (34). Depuis notre ouverture, ce ne sont pas moins de 13 550 repas qui ont été servis à vos babies ! Miam…

81 600
couches économisées

Et oui, grâce à l’utilisation de couches lavables, ce sont plus de 80 000 couches jetables qui ont été économisées dans nos micro-crèches !

Pédagogie Maria Montessori

Faire par lui-même

La pédagogie repose sur l’importance de l’ambiance dans laquelle va évoluer votre enfant. En effet, l’environnement doit lui être entièrement adapté et répondre à son besoin de faire par lui-même.

Développer son potentiel

De même, indépendance et liberté de mouvements dans un environnement ordonné permettent à l’enfant de développer son potentiel. Aussi, acteur de ses apprentissages, il s’autocorrige grâce au contrôle de l’erreur présent dans le matériel. Vie pratique, vie sensorielle, langage et culture sont les domaines autour desquels se déclinent les activités.

Encourager

À travers vos encouragements (justifiés), votre enfant prend conscience de sa valeur et de ses réussites. Les encouragements permettent à l’enfant d’aller de l’avant et de surmonter les difficultés.

Pédagogie Emmi Pikler

Accompagner l’enfant vers son autonomie

Motricité libre et autonomie autonome

En dehors de ses périodes de sommeil, l’enfant est placé dans une situation qui favorise au maximum « son activité auto-induite spontanée ». Libre de ses mouvements, on le laisse faire comme il l’éprouve, comme il le sent, pour qu’il acquière la maîtrise de son corps. Pour un nouveau-né, c’est allongé sur le dos sur un tapis ferme mais confortable. Une position reposante qui lui permet de se mouvoir à son aise, le corps libéré de ses entraves, de toutes tensions inutiles. 

La référence et la sécurité affective

Dans chaque échange, c’est une relation de confiance qui s’installe entre l’adulte et l’enfant. Ce sont d’ailleurs ces temps de soin qui vont lui permettre de connaître et différencier la ou les personnes de référence, qui vont chaque jour lui donner son repas, le coucher pour la sieste, le changer, tout en construisant une relation affective réelle avec eux. On a parfois peur de cet attachement, de cette relation affective essentielle qui se tisse. Mais c’est en adoptant une posture professionnelle solide dans les soins que l’on parvient à éviter l’ultra dépendance. 

BABY ÉVEIL

Lauret

BABY ÉVEIL

Saint-Clément-de-Rivière

BABY ÉVEIL

Saint-Gély-Du-Fesc

BABY ÉVEIL

Près D’arènes

BABY ÉVEIL

Grabels

BABY ÉVEIL

Castelnau-Le-Lez

BABY ÉVEIL

Jacou (2022)

BABY ÉVEIL

Saint-Brès (2022)

BABY ÉVEIL

Juvignac (2023)

15 000
Litres d'eau économisés

Contrairement à des idées reçues la consommation d’eau pour une couche lavable très inférieure à celle consommée par une couche classique : une couche jetable demandera 26 000L d’eau pour sa fabrication alors qu’11 000L servent à confectionner et entretenir une couche lavable.

 

En plus les couches lavables sont aux couleurs de Baby Éveil !